5 choses à faire pour améliorer son swing pendant l’hiver

Chers golfeurs,
Je ne sais pour vous mais chez moi, dans les Alpes, l’hiver est plutôt long et froid ! Des conditions difficiles pour s’entrainer au golf et qui donnent plutôt envie d’aller au ski qu’au practice, quand celui ci n’est pas tout simplement fermé. Ceux qui me connaissent savent que je suis plutôt du genre déterminé et que ce n’est pas un peu de neige qui va m’arrêter. J’ai donc décidé de compiler pour vous 5 choses à faire pendant l’hiver pour améliorer son golf tout en restant à la maison. Ce sont les mêmes choses que je fais quotidiennement et dont je garanti l’efficacité à 100% !

Ma liste des 5 choses à faire pour améliorer son swing à la maison pendant l’hiver :

1- Faire du Yoga.

Je sais ce que vous pensez et je vous arrête tout de suite : NON, vous n’avez pas besoin de manger des graines ou de changer radicalement votre mode de vie pour profiter des nombreux bienfaits du yoga ! De nombreuses études scientifiques démontrent que seulement entre 12 et 15min de yoga par jour suffisent pour en ressentir les avantages.

Les bienfaits sont si nombreux et si faciles à obtenir que si je ne devais retenir qu’un seul conseil de cette liste, ce serait le yoga. Si j’avais su j’aurai commencé il y a fort longtemps, croyez moi ! Non seulement vous vous sentirez mieux au quotidien grâce au yoga mais vous préparerez efficacement votre corps à la pratique du golf. En moins de 30 jours vous obtiendrez plus de souplesse, plus de coordination, plus de rotation, un meilleur équilibre, de meilleurs appuis, une meilleure perception de votre corps dans l’espace, une concentration accrue et une détermination sans faille. Votre niveau de stress (cortisol) baissera lui aussi et vous en profiterez pour apprendre des techniques de respiration bien utiles sur le parcours. En gros, c’est probablement la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre golf, votre corps et votre esprit !

Vous ne savez pas comment vous lancer ? Voici une vidéo tirée d’une chaine Youtube que je visite régulièrement. N’hésitez pas à explorer vos sites préférés et à expérimenter, ils regorgent de vidéos :

 

Les premières séances peuvent parfois être un peu difficiles mais les progrès rapides sont encourageants. Soyez courageux et indulgents avec vous même : vous n’avez pas besoin que tout soit parfait. Appréciez la progression, le plaisir réside dans le chemin plutôt que dans la destination. Cependant, et comme pour tout, la clé est la régularité. Lancez vous un challenge de 30 jours et voyez où cela vous mène !

2- Bouger ! Faire du sport, d’autres sports.

Le golf est un sport unilatéral qui peut entrainer des déséquilibres musculaires avec le temps. Par exemple, on voit souvent des joueurs qui marchent avec l’épaule droite plus basse que la gauche et un peu vrillée vers l’intérieur. C’est une conséquence directe de la position à l’adresse et des contraintes exercés sur le corps pendant le swing.

Comment y remédier ? C’est très simple, pratiquez d’autres sports. N’importe lesquels, c’est égal. En pratiquant d’autres activités vous solliciterez d’autres chaines musculaires et vous rétablirez un équilibre dans votre corps. De plus, vous développerez d’autres habilités et d’autres types de motricité, ce qui vous rendra plus habile pour le golf.

Je conseille fortement des sports qui sollicitent les jambes comme le tennis, la course à pied, le vélo et le ski. Les plus courageux d’entre vous pourront aussi profiter de l’hiver pour se renforcer musculairement à la maison ou à la salle de sport. Privilégiez le travail au poids du corps pour ne pas vous blesser inutilement.

Voici une vidéo qui pourra vous être utile pour vous lancer, tout ce dont vous avez besoin est d’un peu d’espace et d’un système de sangle que l’on peut trouver à décathlon pour moins de 20€ :

 

Cette séance est labellisée « golf » mais le fait est qu’il n’existe pas de fitness spécifique au golf. Ils utilisent simplement ce terme pour vous donner envie de vous bouger 😉 Donc peut importe les séances que vous faites, n’oubliez juste pas de bien travailler toutes les chaines musculaires, antérieures et postérieures.

3- Réviser ses fondamentaux.

Ce n’est un secret pour personne, les fondamentaux sont essentiels pour ne serait-ce qu’espérer jouer correctement au golf. Qu’entend on généralement par fondamentaux : ce sont le GRIP, la POSTURE, la position de la balle dans le STANCE et l’ALIGNEMENT. Même les professionnels que vous voyez à la télévision reviennent fréquemment sur ces points et vérifient que tout est en ordre.

La bonne nouvelle c’est que vous n’avez aucunement besoin de vous rendre au golf pour travailler tous ces aspect de votre swing ! Vous pouvez travailler votre grip sans même quitter votre canapé ! Il faudra juste un tout petit peu plus de courage pour la posture et le reste des fondamentaux car vous devrez vous placer devant un mirroir. Rien d’insurmontable 😉

Vous avez de la chance, j’ai justement une playlist à ce sujet sur ma chaine Youtube et vous n’avez qu’à visionner les 4 vidéos suivantes pour vous remémorer tout ça :

 

Attrapez un club plusieurs fois par semaine pour entretenir votre grip et vérifiez régulièrement votre posture devant un miroir à la maison. Pourquoi ne pas prendre 2 minutes après votre séance de yoga ou de renforcement musculaire ?

4- Faire des swing à vide.

Malheureusement tout le monde n’a pas la chance d’avoir un simulateur de golf à maison. Par contre il est fort probable que vous ayez un jardin, une terrasse ou même un balcon où vous pouvez swinguer un club en toute sécurité.

Vous n’êtes pas obligés de devoir absolument frapper des balles pour améliorer votre swing. Certaines de mes sessions d’entrainement les plus productives se sont déroulées sans que je tape la moindre balle ! Alors que pouvez vous faire, chez vous, avec un club dans les mains mais pas de balle à frapper ?

Dans un premier temps vous pouvez simplement faire des swings d’essai pour conserver une certaine fluidité et un certain dynamisme  dans votre swing pendant l’hiver. Allez prendre l’air et swinguez un club, concentrez vous sur vos fondamentaux et sur votre rythme. Essayez de trouver un mouvement qui soit fluide. Profitez en aussi pour travailler votre équilibre, en fermant les yeux par exemple et en essayant de ressentir tout votre corps quand vous swinguez. Privilégiez la qualité plutôt que la quantité.

Ensuite, vous pouvez en profiter pour travailler certains aspects de votre swing qui ne nécessitent pas forcement de taper des balles. (Presque) tous les éducatifs que je prescris à mes élèves et dans mes vidéos sont réalisables sans balle. D’ailleurs, je préfère souvent que mes élèves fassent leur exercices sans frapper de balle afin de ne pas être concentré sur le résultat. Sans balle on se concentre plus facilement sur le processus, sur l’exercice, sur le ressenti, sur la motricité souhaitée.

Vous devez travailler votre démarrage de swing (take away)? Pas besoin de balle. Votre plan de swing ou la position du club au somment ? Pas besoin de balle. Votre traversée ? Pas besoin de balle. Votre finish ? Pas besoin de balle. Profitez en pour faire les choses au ralenti, pour bien vous concentrer, pour bien ressentir, pour bien corriger. Les changements durables s’intègrent plus facilement à faible vitesse qu’en plein swing, c’est un fait établi. Pas besoin de travailler longtemps, quelques minutes en pleine conscience suffisent.

5- Lire un livre.

Quand on demande aux joueurs quelle est la part du mental dans le jeu de golf, la plupart répondent entre 50 et 90%. Pourtant, quasiment PERSONNE n’entraine ni n’éduque son esprit pour le golf.

Quel que soit votre niveau actuel et quels que soient vos objectifs vous pouvez presque instantanément améliorer vos scores sur le parcours en améliorant votre mental.

Le premier livre que je me suis procuré alors que je m’entrainais pour passer pro est le suivant : « Jouer au golf sans viser la perfection » de Bob Rotella. J’ai instantanément baissé mon handicap de 4 coups suite à la lecture de ce livre !

Facile à lire, rempli d’anecdotes et plein de bon sens, c’est celui que je recommande le plus à mes élèves. Procurez vous en une copie et profitez des longues soirées d’hiver pour le lire et en intégrer les principes.

6- Bonus tip : Partir en stage de golf !

Et oui, la meilleure façon de s’entrainer quand la météo ne le permet pas c’est évidemment de partir jouer au soleil ! Après tout, pourquoi s’embêter à jouer au golf avec des moufles et 5 couches de vêtements quand vous pouvez sauter dans un avion et jouer au chaud 3 heures plus tard ?

Pour consulter mes offres de stage en hiver c’est ici que ça se passe 😉

Vous aimerez aussi

Ecrire un commentaire

Téléchargez votre eBook !

Procurez vous vite un exemplaire, 40 pages avec de nombreuses illustrations et exemples pour enfin comprendre les lois mécaniques du golf et générer n’importe quelle trajectoire !