Comment avoir un grip parfait au golf

Comment obtenir un grip parfait au golf ? Comment devriez vous tenir le club pour plus de puissance, de régularité et de précision au golf ? Les réponses sont dans cet article.

Le grip parfait au golf

« Un bon joueur avec un mauvais grip, ca n’existe pas »

La toute première chose que je regarde chez un joueur avec qui je travaille sont ses mains. Invariablement. Ou plutôt, pour être plus précis, la façon dont il place le club dans ses mains.

D’ailleurs, alors que j’écris ce texte, je me rends compte que je regarde en permanence les mains de tous mes élèves. Peut importe depuis combien de temps vous jouez ou depuis combien de temps nous travaillons ensemble, que vous le sachiez ou non, je jette toujours un coup d’oeil sur la façon dont vous tenez le club.

Je vais vous révéler un secret : un bon joueur avec un mauvais grip, ça n’existe pas. Ou alors je n’en ai jamais rencontré. C’est vous dire l’importance du placement du clubs dans vos doigts ! 

Si on observe les champions quand ils célèbrent un bon coup sur le parcours, on voit qu’ils enlèvent la main droite de leur club mais que leur main gauche reste TOUJOURS en place. La main gauche est vraiment la clé d’une bonne tenue et d’un bon maintien du club. C’est d’ailleurs, quand on y pense, uniquement à la main gauche que l’on porte un gant quand on joue au golf.

Alors, comment devez vous tenir votre club pour mieux jouer, être plus long, plus droit et plus régulier au golf ?

L’erreur la plus commune que je vois lorsque j’enseigne est un mauvais placement du club dans la main gauche. Le club est en travers de la paume alors qu’il devrait être dans les doigts. Les joueurs qui ne tiennent pas leur club correctement ne parviendront jamais à contrôler ce dernier pendant le swing. En effet, un grip dans la paume rend le club extrêmement lourd pendant le mouvement et vous empêche d’avoir un bon  armement des poignets. Résultat : un swing en dehors du plan et très peu de vitesse de club.

Si vous voulez avoir un bon grip, quelque chose qui soit fonctionnel et avec lequel vous  serez à l’aise, vous devez garder une seule chose en tête :

Votre club de golf est un outil. Un outil un peu bizarre certes, mais un outil conçu pour envoyer une balle vers une cible.

Le premier outil qui me vient à l’esprit quand on me demande de penser à un vrai outil est le marteau. Si je veux planter un clou ou taper fort sur quelque chose avec mon marteau je vais instinctivement utiliser la prise suivante :

Notez bien la façon dont le marteau est coincé sous la partie charnue de ma main. Cette partie charnue se nome l’éminence hypothénar et c’est également elle qui vient soutenir et bloquer notre club de club dans nos mains.

Observez la similitude avec l’exemple du marteau. Le club est maintenu correctement.
Il est placé dans la base des doigts et non pas en travers de la paume de la main comme je le vois souvent quand j’enseigne.

Vous me direz, et vous auriez bien raison, que vous ne plantez pas des clous tous les jours avec votre main gauche. Rien ne vous empêche cependant d’aller chercher un marteau, de le placer dans votre main droite puis d’essayer de reproduire le même placement une fois le marteau et le club dans votre main gauche.

On peut aussi réfléchir à la façon dont nous attrapons un sac muni d’une hanse. Instinctivement, lorsque je porte sac, je place la hanse dans la base de mes doigts. Jamais dans la paume. Ça devrait être la même chose au golf.

Dernier exemple. Tout le monde à un smartphone de nos jours. Il y a d’ailleurs de fortes chances que vous lisiez ce livre depuis votre smartphone. Je veux que vous le saisissiez et que vous le preniez par la tranche, fermement, comme si vous vouliez vous assurer qu’il ne tombe jamais. Regardez bien ce qu’il se passe. Vous voyez où je veux en venir.

Un bon test pour savoir si vous placez le club correctement dans votre main gauche est de lâcher tous les doigts du club, sauf l’index. Le club doit alors rester sous votre éminence hypothénar et être maintenu ainsi, sans tomber.

L’orientation de vos mains, et surtout de votre main gauche sur le club, va grandement influencer l’orientation de la face de club à l’impact. De manière générale, plus vous   tournez vos mains dans le sens des aiguilles d’une montre sur le club, plus vous ramènerez la face de club à gauche à l’impact. C’est ce qu’on appelle un grip fort et c’est peut être une piste à explorer si vous souffrez de départ de balle à droite.


Expérimentez un peu avec l’orientation de votre main sur le grip si vous avez des problèmes de direction de départ de balle. Il n’y a pas d’orientation parfaite et chaque profil de joueur a son propre profil de grip.

Un petit mot sur la pression de mains maintenant. Je vais vous demander d’oublier tout ce que vous pensez savoir sur la pression des mains et je vais vous demander de me faire confiance. Vous avez probablement lu, ou entendu dire par un ami bienveillant, qu’il ne fallait pas serrer le club dans les doigts, comme un petit oiseau ou un tube de dentifrice.

Oubliez ça.

Je suis toujours surpris par le nombre de joueurs, en particulier les femmes, qui ne serrent pas assez le club dans leurs doigts. Mais bon sang ! Vous essayez de frapper une balle au centre de votre club à plus de 100 miles par heure et vous essayez de ne pas serrer le club ?

Je vous assure que tous les gros frappeurs, tous les joueurs et toutes les joueuses que vous voyez à la télévision, tiennent leur club fermement et je vous parie que vous ne pourriez pas leur arracher des mains si vous le vouliez.

Bien entendu, il y a une différence entre tenir son club fermement dans les doigts en gardant un certain relâchement et appliquer une pression de la mort qui vous immobilise les poignets et les avants bras. Le secret est d’être maitre de son club, à la montée comme à la descente, tout en gardant les poignets mobiles et les bras relâchés.

En d’autres termes, il faut que vous appreniez à placer la pression UNIQUEMENT dans vos doigts, sans bloquer le reste.

Qu’en est-il de la main droite ?

De manière générale, on essaie de faire en sorte que les paumes des mains soient parallèles sur le club. Comment s’en assurer ? Ouvrez les mains quand vous tenez votre club et observez si vos doigts sont parallèles comme sur la photo.   

Souvenez vous, les mains travaillent ensemble au golf et forment un bloc solide. C’est la raison pour laquelle on veux une main droite orientée de la même façon que notre main gauche sur le club.

J’observe souvent une main droite trop «forte» , c’est à dire tournée vers la droite sur le club. La paume de la main fait presque face au ciel et les doigts sont vraiment visibles.

C’est une faute à laquelle il faut remédier absolument car cette main située sous le grip vous fera enrouler le club derrière vous pendant le swing et provoquera tout un tas de problèmes.

Un autre point que j’aimerai soulever est la position du pouce droit sur le club. Je n’ai pas de préférence sur sa position exacte, mais une chose est sure, vous ne devriez JAMAIS avoir le pouce au contact de votre index.

La raison pour laquelle vous ne devriez jamais avoir le pouce au contact de votre index et la suivante : vous perdez tout contrôle sur le club. Le pouce droit soutient le club au somment du swing et vous aide à vous placer dans un plan idéal à la descente pour   ramener le club à l’impact. Vous devriez toujours placer votre pouce sur le dessus du grip et maintenir une certaine pression sur le club, entre votre pouce droit et votre index droit.

Enfin, une autre erreur que je vois souvent est la répartition des doigts de la main droite sur le club. Peut importe ce que vous décidiez de faire avec votre petit doigt et peut    importe le grip que vous utilisez (interlock ou overlapp), vous devriez toujours avoir uniquement l’annulaire sur votre main gauche. Je vois souvent des mains droites «ratatinées» sur le club avec à la fois l’annulaire et l’auriculaire au contact de la main gauche, c’est absolument à éviter.

On évite aussi les pouces de main gauche apparents. Utilisez de l’espace sur le club et, en quelque sorte, augmentez votre surface de contact et étalant bien vos mains.

N’oubliez pas, vos mains sont votre seul point de contact avec votre club et vous n’avez pas besoin d’être Tiger Woods pour apprendre à tenir votre club correctement. Le grip est ce qu’on appelle un élément «statique» du swing, qui ne demande qu’une certaine rigueur pour être appliqué.

Vous pouvez dès à présent, et avec un peu de travail, avoir un grip parfait pour votre jeu. Ce pouvoir est littéralement entre vos mains.

 

* Cet article est tiré de mon Ebook, « Les 10 conseils indispensables pour progresser ». Vous pouvez vous procurer le livre en cliquant sur ce lien

* Hey ! Il semblerait que vous soyez intéressé par des conseils gratuits, des articles pour progresser au golf et des vidéos. Abonnez-vous à mon info-lettre et rejoignez la communauté pour recevoir des conseils et des offres exclusives !

S’abonner à l’info-lettre Paul Lambersens Golf :

* indicates required


Vous aimerez aussi

Un commentaire

  • Darty 18 décembre 2021   Répondre →

    Vous êtes très clair dans vos explications

Ecrire un commentaire

Travaillez votre jeu pour véritablement progresser grace à des exercices et des séances structurées qui fonctionnent pour tous les joueurs.