Corriger un slice avec le Trackman

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous un exemple de leçon avec le Trackman. Le joueur que nous allons analyser ensemble est un gaucher avec un handicap de 14. Quel est le constat de base et quels changements ont étés opérés pendant la session? 

Attention, gardez bien à l’esprit que le joueur que nous étudions aujourd’hui est gaucher.

Le constat:

leçon Trackman constat

Moyennes et constat de départ

– On remarque que joueur en question a tendance à faire tourner sa balle vers la gauche. Son chemin de club est extérieur / intérieur de 6,5° en moyenne, il coupe donc beaucoup la balle et joue un slice.
– Son angle d’attaque est également très tangentiel (-0,4°) et le point bas de son swing se trouve moins de 1cm après la balle en moyenne, ce qui lui pose des difficultés à contacter la balle avec régularité.
– Le loft de son club à l’impact est également un peu élevé pour un fer 8, l’énergie est donc dirigée vers le ciel plutôt que vers la cible, générant une perte de distance.

Objectifs de la session: 

– Redresser le chemin de club (club path) pour moins couper la balle et ne plus générer de slice.
– Verticaliser l’angle d’attaque et faire avancer le point bas du swing après la balle pour faciliter les contacts de balle.
– Abaisser le loft dynamique pour gagner en compression de balle et générer plus de distance.

Moyens mis en oeuvre:

– Position de la balle au milieu du stance plutôt que vers le pied avant.
– Travail d’activation des hanches lors du downswing
– Travail au niveau des angles du bassin à l’impact dans le but d’empêcher une extension vers la balle.

Constat final: 

Capture

Moyennes après intervention technique

– L’angle d’attaque est plus vertical (-1,5°) et le point bas du swing est maintenant 3,4cm après la balle.
– Le chemin de club est clairement redressé (-0,3°) et donc plus en ligne, la balle n’est plus coupée.
– Le loft à l’impact est rabaissé (25,7°), la balle est mieux compressée et l’énergie est mieux restituée (smash factor 1,31 contre 1,26).
– En conséquence, la balle est portée à 137m en moyenne contre 129 avant intervention. Le gain de distance est donc de 8m soit presque un club entier.

Les objectifs ont donc été atteints. 

Cet article nous permet de bien comprendre l’intérêt du Trackman lors d’une session d’enseignement. Un constat de base est posé, des objectifs sont définis puis un travail technique est mis en place. Les données nous permettent de mesurer l’évolution de la frappe de balle au cours de la leçon et de vérifier que nous avançons dans la bonne direction. 

N’hésitez pas à commenter cet article si certaines informations ne vous semblent pas claires, je serai heureux de vous répondre et d’engager une discussion avec vous.

D’ici là, bon entrainement!

Vous aimerez aussi

6 commentaires

  • Vidal 20 avril 2016   Répondre →

    Article intéressant mais pourquoi choisir comme exemple un gaucher qui représente seulement 13% de la population golfique?
    Vraiment étrange

    • Paul Lambersens 20 avril 2016   Répondre →

      Bonjour et merci pour votre commentaire,
      Les gauchers ont besoin d’attention eux aussi 😉 J’ai tout simplement choisi cet exemple car la session est toute fraiche et je l’ai bien en tête. Cela ne change pas le fond de l’article et le processus décrit.
      La différence réside dans les valeurs Chemin et Face qui sont à inverser. Pour un gaucher, une valeur « Club Path » positive indique un chemin extérieur / intérieur.
      Paul

  • Chamblain Bernard 4 décembre 2016   Répondre →

    Bonjour Paul
    Je viens de découvrir votre site extrêmement intéressant d’autant que je me suis procuré un analyseur de swing Truswing Garmin couplé à ma montre S6 et à mon smartphone.
    Ce n’est certe pas un trackman mais après une étude des angles sur internet et vos articles sur le Trackman , j’ai pu voir mes défauts et je suis en cours de modifications de mon swing avec déjà des résultats tangibles (corrections chemin, angle/chemin, loft dyn)
    Etant gaucher j’ai apprécié votre article qui confirme mon expérience.

    Une question pourriez vous préciser ou me renvoyer vers un article sur ce que vous entendez par « travail au niveau des angles du bassin à l’impact dans le but d’empêcher une extension vers la balle »

    Merci à vous

    PS- les gauchers représentent 10% de la population (chiffre constant on ne sait pas pourquoi !) et 4% des golfeurs, malgré une acceptation meilleurs au fil du temps ils restent les « mals aimés du golf » surtout au niveau matériel.

    Bernard

    • Paul Lambersens 2 mai 2017   Répondre →

      Bonjour Bernard et merci pour votre commentaire,
      En effet les gauchers sont sous-représentés au golf et la latéralité est un sujet complexe. Je suis moi même gaucher et pourtant incapable de jouer en gaucher 😉
      Pour ce qui est de l’extension du bassin vers la balle je peux vous renvoyer vers un article du site TPI http://www.mytpi.com/improve-my-game/swing-characteristics/early-extension_v2 qui vous expliquera (en anglais malheureusement) en quoi consiste cette faute et vous donnera quelques pistes pour y remédier.
      Salutations Sportives! Paul.

  • Frank 12 janvier 2018   Répondre →

    Merci beaucoup pour toutes ces bonnes informations Frank ….gaucher

    • Paul Lambersens 15 février 2018   Répondre →

      Avec plaisir Frank!

Ecrire un commentaire

Programme d'entrainement 
à la maison

Une vidéo exclusive de 60 minutes à suivre en temps réel, pour vous entrainer depuis la maison