7 conseils pour le mental au golf

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog. On me pose souvent des questions sur la psychologie au golf et la gestion du mental sur le parcours. J’ai donc décidé de vous donner ma vision des choses dans cet article. Si vous souffrez d’anxiété sur le parcours, que vous avez du mal à performer en compétition ou que la colère et la frustration ruinent votre jeu, cet article est fait pour vous.

Le mental au golf

Ayant commencé le golf assez tard à l’âge de 21 ans, je suis tout de suite tombé amoureux de ce sport et ma motivation pour progresser était énorme. Durant mes premières années je tapais bien la balle au practice mais j’étais souvent en difficulté sur le parcours. Je perdais mon sang froid, la frustration et la rage gâchaient tout mon plaisir. C’est dans la douleur que je me suis rendu compte de l’importance de l’aspect mental au golf. J’ai donc étudié de nombreux livres sur le sujet afin de prendre les choses en main. Certains étaient spécifiques au golf alors que d’autres étaient d’avantage orienté sur le thème du développement personnel. J’ai absorbé ces informations pendant plusieurs années et, en murissant en tant qu’être humain et en tant que joueur de golf, j’en suis arrivé aux conclusions suivantes :

– 7 conseils pour le mental au golf –

 

1- Construisez-vous une routine fiable

 

Vous l’avez déjà entendu et lu à de maintes reprises, mais si tout le monde vous en parle c’est qu’il y a une bonne raison ! Avoir une routine fiable améliorera votre jeu comme jamais auparavant. Si tous les meilleurs joueurs en ont une, alors nous aussi, nous devons en avoir une. La routine au golf vous permettra d’envoyer le signal à votre cerveau qu’il est temps de performer et de vous mettre sur le mode « pilote automatique ». Bien intégrée et exécutée, elle vous permettra de faire taire votre discours interne pour que vous puissiez vous concentrer sur la tache en cours, dans le moment présent.

Pour être efficace, votre routine doit toujours être la même, peu importe l’importance du coup. Elle devrait prendre le même temps et inclure les mêmes procédures, quelles que soient les circonstances et l’enjeu. Elle devrait aussi intégrer un ou plusieurs éléments qui vous permettent de vous connecter visuellement à la cible et de visualiser la trajectoire que vous voulez créer. Enfin, pour être efficace, vous devez travailler et reproduire votre routine de nombreuses fois à l’entrainement afin qu’elle devienne seconde nature.

 

2- Acceptez les mauvais coups

 

Les mauvais coups font partie intégrante du jeu de golf. Même les meilleurs joueurs au monde loupent des coups à chaque fois qu’ils sont sur le parcours. Pour preuve, les joueurs du PGA tour ne trouvent le fairway que 60% du temps en moyenne ! On parle ici de joueurs professionnels, la crème de la crème, qui s’entrainent chaque jour et gagnent des millions en jouant au golf. Et vous ragez lorsque vous loupez un drive, alors que vous avez un métier et que vous ne jouez que un ou deux jours par semaine ?

Sachant que vous louperez obligatoirement des coups à chaque partie, c’est votre réaction à ces mauvais coups qui va faire la différence entre rebondir et s’enfoncer dans une spirale négative. Si vous êtes conscient et que vous avez accepté que ces mauvais coups arriveront à un moment ou un autre, alors il sera plus facile pour vous de garder une attitude positive pour mieux rebondir. Le golf n’est pas un jeu de perfection, vous n’avez pas besoin d’enchainer les coups parfaits pour sortir un par ou un bogey sur un trou.

 

3- Lâchez prise après une erreur

 

La pire chose que vous puissiez faire sur le parcours est de ressasser vos erreurs et de vous flageller après un ou plusieurs mauvais coups. Si vous êtes victime d’un dialogue interne négatif et que vous vous-insultez de tous les noms d’oiseaux après une erreur, vous devez comprendre que vous n’avez plus aucun contrôle sur cette erreur. Elle appartient désormais au passé. Il n’y a rien que vous puissiez faire pour revenir en arrière et la corriger.

Au contraire, la seule chose sur laquelle vous avez du pouvoir est le prochain coup à jouer. Vous pouvez décider de votre attitude mentale pour ce prochain coup. Vous avez le contrôle de votre façon d’aborder ce prochain coup, de votre état d’esprit, de votre routine et de vos intentions. Comme dans la vie, ne soyez pas victime de vous même et concentrez vous sur les choses sur lesquelles vous avez du pouvoir, pas sur les choses qui se sont déjà passées et sur lesquelles vous ne pouvez plus rien faire. C’est une des clés que vous devez absolument mettre en application pour maitriser votre mental au golf.

 

4- Ne tentez pas de changer votre swing en cours de partie

 

Encore une fois, les erreurs font partie intégrante du jeu de golf. Pour votre santé mentale et pour vos nerfs, je vous déconseille fortement d’essayer de changer votre swing en cours de partie après un mauvais coup ou une suite de mauvais coups. Vous savez aussi bien que moi que cela ne fait qu’empirer les choses. Les joueurs qui essayent de se corriger ou de s’inventer un nouveau swing en cours de partie, en se souvenant d’un conseil vu sur Youtube ou dans un magazine, finissent toujours par se perdre. À la fin du parcours, ils ne savent même plus comment ils doivent monter le club ou effectuer leur descente !

Sur le parcours, acceptez d’avoir fait un mauvais coup, haussez les épaules et continuez de faire ce que vous savez faire. Vous n’avez simplement pas réussi à le faire au coup précédent. Continuez de faire le mouvement pour lequel vous vous-êtes entrainé, en le faisant mieux pour la suite. Suivez ce conseil pour ne pas que votre tête explose en cours de partie et maitriser votre mental au golf.

 

5- Comprenez le fonctionnement du club à l’impact

 

La balle ne réagit qu’a une seule chose : l’impact du club. Pour préserver votre santé mentale sur le parcours vous devez absolument connaitre ce qu’on appelle les lois mécaniques. Ce sont elles qui définissent les trajectoires que vous créez, rien d’autre. La balle se fiche de savoir si vous avez bougé la tête, si votre plan de swing est similaire à celui de Tiger Woods ou si vous avez plié le bras gauche au sommet du swing. Seul l’impact du club compte pour elle. Cela devrait être la même chose pour vous sur le parcours : le seul feedback dont vous avez besoin est le fonctionnement du club à l’impact.

Si vous comprenez les lois mécaniques vous pourrez déduire la position du club à l’impact en regardant la trajectoire de votre balle. Vous n’aurez pas à deviner, comme par magie, ce que vous avez fait de mal avec votre corps en espérant tomber juste. Si par exemple votre balle part directement sur la droite, vous en déduirez que le club était orienté à droite à l’impact. Prenez l’information et ne remettrez pas tout votre swing en question, c’est la seule chose que vous devriez essayer de changer si vous voulez vous corriger au prochain coup. Changer la façon dont le club arrive à l’impact est facile avec un peu d’entrainement, pas besoin de changer son swing pour y parvenir. Quel soulagement pour votre mental !

 

6- Ne craignez pas le regard des autres

 

Si vous pensez que les autres joueurs vous jugent sur votre swing ou sur votre score, sachez que vous êtes dans le faux. De nombreux joueurs ressentent une pression supplémentaire quand ils jouent avec des inconnus ou que le départ de leur trou est situé devant la terrasse du restaurant. Les joueurs avec qui vous jouez sont bien trop occupés à se soucier de leur propre jeu pour avoir le temps de se soucier du votre ! Chacun a ses propres soucis et ses propres angoisses, tout le monde doit gérer son propre mental. Je le répète, personne ne juge ou se soucie de votre swing.

Même si vous voyez des gens sur la terrasse lever les yeux de leur assiette de frites pour vous regarder, ils y reviennent vite après vous avoir vu jouer sans en penser la moindre chose. Vous êtes des adultes entiers et équilibrés, ne vous souciez pas du regard des autres !

 

7- Relativisez !

 

Vous ne jouez pas votre salaire sur le parcours. Vous avez un travail, une famille, d’autres occupations. Le golf est un jeu auquel vous jouez sur votre temps libre pour prendre du plaisir dans de beaux endroits avec des gens sympas. Ne perdez pas ça de vue, vous jouerez mieux en étant reconnaissant d’être ici plutôt qu’en pestant après vos mauvais coups !

 

Pour résumer les conseils sur le mental au golf :

 

J’entend beaucoup de joueurs dire : « Quand je serai tel handicap alors je serai satisfait et je ne serai plus frustré ». C’est une mauvaise conception des choses et du mental au golf. Nous autres joueurs de golf sommes sur une quête sans fin, toujours à la poursuite du meilleur score et du meilleur coup. Plus vous progresserez et plus vos attentes envers vous même seront hautes. Si vous ne changez pas votre état d’esprit dès aujourd’hui, vous aurez le même état d’esprit quand vous aurez atteint votre handicap cible.

Le secret pour se sentir bien sur le parcours, heureux et au maximum de ses capacité est de se concentrer uniquement sur les choses que vous pouvez contrôler. Ne perdez pas votre énergie sur le passé ou le futur et employez votre énergie dans l’instant présent. Concentrez vous sur le processus et détachez vous du résultat. Si vous y parvenez, alors vous aurez maitrisé votre mental au golf.

 

* Hey ! Il semblerait que vous soyez intéressé par des conseils gratuits, des articles pour progresser au golf et des vidéos. Abonnez-vous à mon info-lettre et rejoignez la communauté pour recevoir des conseils et des offres exclusives !

S’abonner à l’info-lettre Paul Lambersens Golf :

* indicates required


Vous aimerez aussi

2 commentaires

  • Alain 24 janvier 2022   Répondre →

    Bravo Paul tu es le meilleur ✌️

    • Paul Lambersens 24 janvier 2022   Répondre →

      Merci Alain ! Tes messages me font toujours plaisir !

Ecrire un commentaire

Travaillez votre jeu pour véritablement progresser grace à des exercices et des séances structurées qui fonctionnent pour tous les joueurs.